Noel chanté 2018

Le traditionnel concert de noël donné par la Chorale louis Pasteur s’est tenu le 19 décembre 2018 au Centre Pasteur de Yaoundé.

Sapin décoré avec des guirlandes lumineuses et des bonbons placés au coin de la salle, ballons multicolores disposés de part et d’autre, 05 microphones installés sur la scène de circonstance, une centaine de cadeaux placés au fond de la salle, attendant le Père noël pour être distribués. Voilà le décor qui était planté ce mercredi 19 décembre 2018 dans la salle de conférence du Centre Pasteur du Cameroun (CPC) à Yaoundé, à l’occasion de l’édition 2018 de « Noël Chanté ». Cette année, l’association sportive et culturelle du CPC (ASPAC) a innové en organisant diverses compétitions sur des jeux de société et divers sports. En guise de mise en bouche du concert de la Chorale, s’est déroulée la finale des fléchettes qui a fait ressortir les trois meilleurs qui seront récompensés avec les champions des autres compétions au cours de la prochaine fête du personnel du CPC. C’est à 16h25 que la chorale Louis Pasteur fera son entrée  dans la salle de conférence, sous les ovations des Directeurs et du public constitué des personnels et leurs familles. Elle va exécuter trois tours de chants intercalés par deux intermèdes. Les deux premiers passages seront composés de chants classiques rappelant le temps de noël tels que « douce nuit », « ding dong » ou encore « petit papa noël » interprété avec délicatesse par la petite Hope Michelle âgée de 4 ans. Les deux intermèdes qui ont ponctué les prestations de la chorales ont consisté d’abord en un récit déclamé avec beaucoup d’émotion par la petite Jade-Anaïs également âgée de 4 ans, ensuite en un jeu auquel ont pris part 12 enfants et dont le gagnant a été primé par Dr Marcel Likeng, président de l’ASPAC. Après le deuxième intermède, la chorale a procédé à sa troisième prestation qui comprenait des chants pour la plupart en langues locales, dans un rythme plus enlevé qui a suscité une liesse dans la salle, provoquant des pas de danse de Madame le Directeur Général et de l’ensemble des Directeurs. La chorale va conclurece concert par le très célèbre « we wish you a merry christmas and a happy new year »  cantique de noël très connu et composé au 16ème siècle, souhaitant ainsi un joyeux noël et une bonne année 2019 au personnel du CPC et à leurs familles réunis dans la salle. L’une des dernières articulations de cette fin d’après-midi était la grande joie suscitée particulièrement chez les enfants par  l’entrée du Père Noel, directement suivi du mot de Madame le Directeur Général qui a remercié, félicité l’équipe qui a organisé la cérémonie et a donné rendez-vous pour l’édition prochaine. La cérémonie s’est terminée par la remise des cadeaux aux enfants par le Père Noel et Madame le Directeur Général, le Professeur Elisabeth Carniel.

Lire la suite

Le CDC Atlanta évalue le laboratoire Rougeole-Rubéole du CPC

Des experts en évaluation des capacités des laboratoires internationaux ont procédé du 03 au 07 décembre dernier, à l’évaluation des capacités du laboratoire Rougeole-Rubéole du Centre Pasteur du Cameroun (CPC).  Cette évaluation volontaire qui est proposée aux pays partenaires du CDC (Centers for Disease Control and Prevention), est réalisée sur la base d’une checklist à laquelle le Cameroun, au travers du CPC est le second pays à être soumis. Il s’agit d’un outil d'analyse des capacités des laboratoires internationaux de lutte contre la rougeole et la rubéole qui a été développé en 2018, grâce à une collaboration entre le CDC et l'Association des Laboratoires de Santé Publique (APHL).

La mission d’évaluation conduite par Erik Reisdorf (APHL), Dr. Diane Waku-Koumou (CDC), Dr. Brandi Limbago (CDC) et Dr. Will Clara (CDC) a mis l’accent sur le diagnostic, la surveillance de la rougeole et de la rubéole, l’identification des forces du laboratoire, les possibilités d’amélioration dans une grande variété de fonctions (sécurité, gestion de laboratoire, isolement de virus,..). Au terme de l’évaluation, les évaluateurs ont félicité l’ensemble du personnel du laboratoire et relevé plusieurs points forts dont les principaux se résument en des performances avancées dans la réalisation avec succès des tests IgM antirougeoleux et antirubéoleux et la PCR en temps réel, avec des capacités génotypiques ; ou encore en la capacité du CPC à travailler en collaboration avec des partenaires clés, notamment le ministère de la santé, des épidémiologistes, des responsables de la santé publique au niveau des districts, du Programme Elargi de Vaccination (PEV), de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et du CDC, dans le cadre des activités de lutte contre la rougeole et la rubéole.

 Les informations qui sortiront de cette évaluation peuvent aider le Cameroun, le CDC, le CPC et d’autres parties prenantes à déterminer la meilleure façon de diriger les ressources, ainsi qu’à identifier les besoins en matière de formation et / ou d’assistance technique. Selon Dr Maurice Demanou, Responsable du laboratoire Rougeole-Rubéole au CPC, il est important pour un laboratoire de faire évaluer régulièrement ses capacités par une entité extérieure, afin d’améliorer ses points faibles. Une démarche que s’est appropriée déjà le Centre Pasteur du Cameroun dans sa globalité, en complétant le programme SLIPTA dans le cadre du processus d’amélioration continue de ses prestations. Il faut dire que ce type d’évaluation renforce les liens étroits que le CPC entretien déjà avec l’OMS, les bailleurs de fonds et les réseaux de laboratoire à l’international tel que le Réseau Mondial de Laboratoires de Lutte contre la Rougeole et la Rubéole (GMRLN) dont fait partie et le CPC.

Lire la suite

Conseil d'administration de décembre 2018

Le Conseil d’Administration du Centre Pasteur du Cameroun s’est réuni le 12 décembre 2018 pour sa deuxième session ordinaire de l’année 2018, sous la présidence du Pr Joseph MBEDE.

Le Directeur Général, Pr Elisabeth CARNIEL, rapportait les activités menées par le Centre Pasteur entre les mois de janvier et octobre 2018, suivi du plan d’action 2019 et du projet de budget qui en découle.

Le Conseil  a adressé ses vives félicitations au Directeur Général pour les résultats obtenus.

Au terme de la session, le Conseil d’Administration a adopté pour l’exercice 2019, le plan d’action ainsi que le budget du Centre Pasteur du Cameroun qui s’élève à 6 580 751 028 FCFA contre 6 808 953 979 FCFA en 2018, en diminution de 228 202 950 FCFA en valeur absolue et -3.35% en valeur relative.

Lire la suite

Interactions hôtes - pathogènes débattues à Bangui

Du 28 au 29 novembre 2018, le Centre Pasteur du Cameroun (CPC) a pris part aux 1ères Journées Scientifiques de Bangui à l’Institut Pasteur de Bangui, en République Centrafricaine. Cette rencontre avait pour thème : « Interactions hôtes-pathogènes en Afrique Tropicale ». La contribution du CPC a consisté en l’animation d’une conférence plénière, deux communications orales et deux communications affichées. L’objectif général de ces premières journées était de contribuer à une meilleure connaissance, surveillance et prise en charge des pathologies infectieuses et environnementales. 
Pour le CPC, il était question aussi de partager avec la communauté scientifique des conséquences des maladies infectieuses et des moyens de lutte disponibles. Ce fut le cas lors de l'intervention du Professeur Richard Njouom, chef délégation. Il a tenu le jeudi 29 novembre 2018 une conférence plénière sur : « le virus de l’Hépatite Delta : mise aux point 40 ans après sa découverte ». Au cours de son exposé, Le Pr. Njouom a présenté les faits: les chiffres mondiaux de décès attribuables aux hépatites virales sont plus élevés que ceux du VIH/SIDA, le paludisme et la tuberculose avec plus de 1,4 millions de décès par an. Dans le monde environ 240 millions de personnes sont porteurs chroniques du virus de l’hépatite B (VHB) parmi lesquelles 15 à 20 millions sont aussi infectés par le virus de l’hépatite Delta (VHD). L’Afrique subsaharienne et plus particulièrement l’Afrique Centrale est la région du monde la plus touchée par le VHD. Dans sa conclusion, il précise que le meilleur traitement du VHD reste et demeure la vaccination contre le VHB.

Lire la suite