Fievre Jaune

.Surveillance de la Fièvre jaune,

Le CPC est laboratoire national de référence pour la Surveillance de la Fièvre Jaune.Acetitre, il  est  chargé,  en  liaison  étroite  avec  le  Ministère  de  la  Santé  Publique etl ’Equipe pays OMS d’assurer le diagnostic sérologique et decontribuer à la surveillance épidémiologique de cette virose au Cameroun.Les cas suspects sont notifiés,prélevés et acheminés au CPC via le Programme Elargi de Vaccination(PEV) pour la recherche de la présence d’Ig Manti-­‐virus de la fièvre jaune par la technique MACELISA(EnzymeLinkImmunosorbentAssay,  protocole  CDC, USA)  avec  les  réactifs  commerciauxfournis  parl’OMS.

Bilan annuel: Au cours d l’année 2015,2711 et 28 prélèvements ont été reçu respectivement u Cameroun soit une augmentation de 2% par rapport à 2014.Répartition par région du nombre de cas de fièvre jaune en 2015

Bilan des cas suspects de fièvre jaune rus par pays et analysés au LN,2012-­‐2014.

La répartition des cas positifs selon les régions (voirci-­‐dessous) montre que les régions du Littoral et du Centre enregistrent le plus grand nombre de cas quelle que soit l’année.On note cependant une augmentation de cas en 2014 dans les régions du Nord-­‐Ouest et du Sud-­‐Ouest.

partition par région du nombre de cas (négatifs et positifs )de fièvre jaune en 2013-­‐2014