Dr BELINGA DGA Centre Pasteur du Cameroun

Madame Suzanne BELINGA est médecin biologiste formée en Belgique à la Faculté Notre Dame de la Paix de Namur et à l’Université Catholique de Louvain. Elle a fait ses années d’internat en biologie médicale aux Cliniques Universitaires Saint-Luc de Bruxelles.

Après sa formation en 1999, elle fait sa carrière de médecin biologiste principalement au Centre Pasteur du Cameroun où elle est nommée chef de service du laboratoire d’hématologie en 2009.

Elle assure les fonctions de Directeur Médical du Centre Pasteur depuis Juin 2012, et l’intérim de la Direction Générale du Centre Pasteur du Cameroun depuis le 1er janvier 2017. Elle est titulaire d’un master en administration des entreprises obtenu après une formation à distance à l’Institut d’Administration des Entreprises de l’Université de Poitiers en novembre 2016.

Elle est membre du Conseil Scientifique du Centre International de Référence Chantal Biya où elle représente le Ministère de la Santé Publique. Elle a fondé la Société Camerounaise de Biologie Clinique en 2007 dont elle a assuré le Secrétariat Général jusqu’en 2016. Elle est Vice-Présidente de cette société depuis septembre 2016.

Elle a également fondé en janvier 2010 le Groupe d’Etude de la Drépanocytose du Cameroun dont elle assure le Secrétariat Général. Avec ce groupe, elle conduit un projet de dépistage néonatal de la drépanocytose avec pour objectif de dépister 20 000 enfants sur 3 ans. Le projet arrive à son terme en juin 2017.

Lire la suite

Sensibilisation sur le secret médical au CPC

C’est ce qui ressort de la rencontre organisée le 29 Juin 2017 au CPC

Jeudi 29 juin 2017, le Dr Bidjogo Atangana Théodore, Cardio-pédiatre et secrétaire général de l’Ordre National des médecins du Cameroun s’est entretenu avec un groupe de personnel du Centre Pasteur du Cameroun. Thème de cette causerie éducative : « Le secret médical, le respect de la dignité humaine ». Cette rencontre s’est tenue à la salle de conférence du CPC dès 14h. Au sortir de cette réunion, on peut affirmer que le personnel invité a été largement sensibilisé sur le secret médical et sait désormais à quoi s’en tenir sur les promesses faites aux malades. En effet, la confiance que nos patients nous accordent ne se limite pas seulement entre les médecins ou les grands patrons. Il est à savoir que tous ceux qui travaillent au CPC sont tenus par le secret médical. « Quand on entre dans la santé, on doit se mettre à la place de ceux qui souffrent » affirme le Dr Bidjogo.

Pendant les échanges qui ont suivi la présentation du Dr Bidjogo, il ressort que le serment d’Hippocrate, serment traditionnel prêté par les médecins, ne concerne pas uniquement ceux-ci. Il concerne tout le personnel évoluant dans le domaine de la santé. Même les étudiants en médecine en stage, le personnel administratif habilité à traiter les informations médicales, les médecins conseils des entreprises et les médecins du Travail sont concernés. Le personnel a donc l’obligation, entre autres, de garder les secrets qui lui sont confiés, de sauvegarder par tous les moyens possibles l’honneur et la noble tradition de la profession médicale et de ne pas permettre que les considérations d’ordre religieux, national, racial, politique ou social, aillent à l’encontre de son devoir vis-à-vis du malade. Une seconde causerie éducative sur le même thème est prévue pour la semaine prochaine. Convié, le personnel n’ayant pas pu assister à la première séance.

Lire la suite

Pr. CARNIEL DG Centre Pasteur du Cameroun

 Elle est médecin de formation, avec un diplôme de médecine tropicale. Après avoir exercé son activité au Bangladesh, elle est revenue en France et a obtenu un doctorat es Sciences. Elle a ensuite intégré l'Institut Pasteur à Paris, où elle a dirigé un laboratoire combinant des activités de recherche fondamentale et de santé publique (Centre National de Référence et Centre Collaborateur de l'OMS). Elle a ensuite effectué un séjour sabbatique de deux ans au "Brigham and Women's Hospital" (Harvard Medical School) à Boston (Etats Unis). De retour à l'Institut Pasteur, elle est devenue chef de l'Unité de Recherche Yersinia. Au cours des trois dernières années, elle a également exercé une fonction de Conseiller Scientifique auprès du Directeur de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire.

Le Pr. Carniel a régulièrement été consultée comme expert par des ministères, des universités, des revues scientifiques, des agences de financement et des organisations internationales (Banque Mondiale, Union Européenne, OMS, ...). Elle a été invitée à donner des conférences et a été membre de comités d'organisation de symposiums dans de nombreux pays. Son activité scientifique et médicale s'est traduite par la publication de plus de 195 articles et revues dans des journaux internationaux, ainsi que par l'édition de deux livres. Le Pr. Carniel a par ailleurs été lauréate d'un prix de l'Académie de Médecine et d'un autre du Ministère de la Défense. Elle a également été promue au grade de Chevalier de l'Ordre National du Mérite et plus récemment à celui de Chevalier de la Légion d'Honneur.

Lire la suite

le CPC et ses Prescripteurs

     Les biologistes du Centre Pasteur du Cameroun se sont entretenus avec leurs prescripteurs au cours d’une rencontre tenue le  22 juin 2017 dans la salle de conférence du CPC. Au menu des échanges, l’Immuno hématologie.

Définie comme étant une science commune à l’immunologie et l’hématologie, l’immuno hématologie a fait l’objet d’une présentation par le Dr Annie Laure Epote, Chef de service Hématologie au CPC, jeudi 22 juin dernier sous le thème : « consensus sur la réalisation des analyses du groupe sanguin et Rhésus, la recherche d’agglutinines irrégulières et le coombs direct ». La biologiste en service au CPC a énuméré les étapes à suivre pour obtenir un bon résultat lors du prélèvement. Il y a donc dans ce processus : le groupage sanguin, le phénotype et la recherche d’anticorps. Le chef service d’Hématologie a ainsi présenté les techniques utilisées dans les laboratoires du CPC qui sont celles faites sur la plaque où l’on observe une hemagglutination si la réaction est positive ou une absence d’hemagglutination en cas de réaction négative. L’autre technique utilisée est celle faite sur la carte gel qui est un test qui associe les principes d’agglutination et de filtration sur gel. Il est à noter que ces techniques ont des procédés différents et le rendu des résultats est également séparé. A la question de savoir comment s’effectue le groupe sanguin au CPC ? La procédure est la suivante : les techniciens qui effectuent les tests doivent vérifier la qualité des échantillons, des réactifs et le matériel qui devra être utilisé. La phase questions-réponses a permis aux prescripteurs partenaires au CPC venus de l’Hôpital Central de Yaoundé, la Fondation Chantal Biya et l’Hôpital Gynéco Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé, d’en savoir davantage sur la thématique proposée. Ainsi, les prescripteurs du CPC en sortent mieux informés sur la disponibilité et la réalisation des analyses et se rendent compte de l’intérêt de les prescrire, surtout pour ce qui est de la recherche d’agglutinine irrégulière aux patients.

Lire la suite