Les virus des hépatites et autre virus oncogènes

Epidémiologie des hépatites virales B, C, et delta au Cameroun : analyse des échantillons de l’Enquête Démographique de Santé (EDS) 2011 ANRS 12 289-­‐HEPATITE C (Dr Njouom)


Objectifs : fort de la disponibilité des données et de la biothèque de l’Enquête nationale Démographie et Santé (EDS, DHS) réalisée en 2011au Cameroun, nous avons initié ce projet pour étudier la séroprévalence, la distribution et les facteurs associés aux infections VHB, VHC, et delta sur un échantillon représentatif de la population générale et déterminer la contribution de la transmission iatrogène historique du VHC à l’épidémie actuelle au niveau du Cameroun
Etat d’avancement : Toutes les analyses biologiques (sérologie VIH, VHC, VHB, delta) ont été
réalisées chez un peu plus de 14000 échantillons recueillies au cours de l’enquête EDS 4. Je participe actuellement aux analyses statistiques.


Cancer du foie en Afrique Equatoriale (Dr Njouom)


Objectif: ce travail vise à identifier ses facteurs étiologiques infectieux/non infectieux; évaluer l’influence des différents génotypes et variants viraux sur son développement et décrire la génétique somatique des tumeurs hépatiques.
Etat d’avancement : A ce jour, 88 cas de CHC, 85 témoins 1 et 36 témoins 2 (26 pour le VHB et 10 pour le VHC) ont été inclus dans cette étude. Les analyses sérologiques du VHB et VHC chez les cas et les témoins 1 ont révélés que ces deux virus sont fortement associés au développement du CHC au Cameroun avec des prévalences respectives de (64
% et 26%) chez les sujets avec CHC contre (10% et 4,3%) chez les témoins 1 sans CHC.
Les analyses phylogénétiques du VHB ont révélé la circulation de deux génotypes A et E dans notre population d’étude avec une présence 31/38 génotypes A (81,1%) et 7/38 génotypes E (18,9%) chez les cas contre 7/21 génotype A (33,3%) et 14/21 génotype E (66,7%) chez les témoins 2. Les analyses phylogénétiques du VHC ont révélé la circulation des trois génotypes 1, 2 et 4 dans notre population d’étude avec une présence de 6/17 génotype 1 (35,3%), 5/17 génotypes 2 (29,4%) et 6/17 génotype 4 (35,3%) chez les cas contre 2/8 génotype 1 (25%), 4/8 génotypes 2 (50%) et 2/8 génotype 4 (25%) chez les témoins 2. L’évaluation de la sérologie du VHD chez tous les patients présentant un résultat positif en AgHBs a révélé que sur les 54 cas de CHC testés 21 (38,9%) étaient positif tandis que chez les témoins sains sans cancer seul 1/6 (16,7%) patients testés a présenté un résultat positif en AcAnti-­‐VHD.